Après les attentats, les élus locaux veulent infléchir la politique de la ville

par Aubin Brandalise

Accédez à l’intégralité de l’article de la Gazette des Communes

Politique transversale - Le maire (UMP) de Mulhouse Jean Rottner met néanmoins en garde : « le gouvernement ne trouvera pas de solutions s’il décide de rentrer par la seule porte de l’Education. Cette question doit être réfléchie en liaison avec celle du logement. Le contrat unique en préparation suite à la dernière réforme de la politique de la ville va d’ailleurs dans ce sens, c’est positif » assure-t-il.

« Il faut savoir dire les choses, et mettre les problèmes sur la table pour espérer trouver une solution. Je ne constate pas d’apartheid au sein de mon agglomération, mais j’ai une vraie interrogation sur la façon dont peut être assuré l’apprentissage du français et l’inculcation des valeurs républicaines dans une classe composée à 95% d’enfants issus de l’immigration ? La mixité à l’école doit être évoquée, et la carte scolaire très probablement rediscutée », réclame ainsi le vice-président de Mulhouse Agglomération, par ailleurs président de la fédération nationale des agences d’urbanisme (FNAU).

Laisser un commentaire