Réforme territoriale

par agenceCC

Au lendemain de la réunion de la commission spéciale du Sénat chargée de la réforme territoriale, je me réjouis de l’adoption d’un amendement permettant le détachement de l’Alsace de la grande région Est.

Ce premier résultat vient couronner un effort collectif unanime des élus dans les différentes instances, au-delà des clivages politiques, avec l’adoption de motions identiques au sein des exécutifs départementaux et régionaux, le soutien des principaux acteurs économiques et la mobilisation massive des alsaciens.

Il ne s’agit bien entendu que d’une première étape législative mais elle est symboliquement très importante puisque le Sénat constitue par essence le lieu privilégié de l’expression des territoires. Le Gouvernement ne pourra pas balayer leur volonté d’un simple revers de la main.

Il convient enfin de rappeler que cet amendement ne cherche pas à consacrer l’isolement de l’Alsace mais à créer les conditions d’une expérimentation locale en fusionnant le Conseil régional et les conseils généraux pour simplifier la carte administrative et alléger la dépense publique, dans le même esprit que la métropole lyonnaise au sein de laquelle  la communauté urbaine et le département du Rhône vont se confondre.

Une fois ce Conseil unique d’Alsace créé, l’ouverture d’un droit d’option pourrait d’ailleurs permettre aux départements voisins de nous rejoindre.

L’Alsace est, depuis toujours, ouverte sur l’Europe. Elle entend conserver cet état d’esprit sans brader ses valeurs.

 

Jean Rottner
Maire de Mulhouse

Laisser un commentaire