La nécessaire transformation digitale des collectivités

par Aubin Brandalise

Rendez-vous cet après-midi à l’Association des Maires de France (AMF) pour préparer le programme de travail de la Commission numérique, dont j’assure la coprésidence avec Nicolas Bonneau, maire (PS) de La Chapelle Saint-Mesmin (près d’Orléans). Quelle que soit la taille de leur commune, les Maires doivent aujourd’hui intégrer la transformation digitale, qui bouleverse nos modes de fonctionnement mais aussi le rapport entre le Maire et les citoyens. Les sujets sont à la fois innombrables et passionnants, aussi bien du côté des infrastructures que des usages  : administration électronique, téléphonie mobile et exposition aux ondes électromagnétiques, dématérialisation des conseils municipaux, internet des objets…

Lors de notre première séance, le 7 avril prochain, nous devrons sélectionner deux ou trois thèmes qui feront l’objet d’un dossier en ligne, illustré et enrichi par nos rencontres et cet incroyable réseau qu’est l’AMF et ses 36 000 communes. A titre personnel, j’ai une préférence pour les enjeux autour de la donnée : opendata, bigdata, protection des données privées, propriété des données, en particulier celles qui sont recueillis par les opérateurs économiques dans le cadre des délégation de service public (DSP). Je souhaite également valoriser l’avancée mulhousienne dans le domaine du numérique et de la démocratie participative. Notre site de consultation citoyenne est en cours d’élaboration. Il devrait être opérationnel pour la visite prochaine de Mme EL KHOMRI, Secrétaire d’Etat chargée de la politique de la Ville, à Mulhouse.

Laisser un commentaire