Réforme territoriale

par agenceCC

La réforme du mépris et de l’amateurisme

La majorité socialiste à l’Assemblée Nationale vient d’adopter une nouvelle organisation territoriale de nos régions. J’aimerais exprimer ma colère face à une réforme totalement technocratique et politicienne comme seule la gauche française sait en produire.

Par son manque  de vision et de cohérence, ce redécoupage régional n’est qu’une illustration supplémentaire de l’amateurisme gouvernemental dans cette étape cruciale de la décentralisation.

Ignorant les enjeux d’aménagement qui, à l’échelle internationale, auraient pu faire de cette réforme une vraie chance pour la France, le gouvernement sacrifie toute ambition au profit de simples petits arrangements entre amis.

Le rapprochement pourtant pertinent des Pays de Loire et de la Bretagne est escamoté, une compétition malsaine dans le sud-ouest est instaurée entre Midi-Pyrénées et Languedoc-Roussillon tandis que le refus d’une expérimentation de collectivité unique en Alsace est acté.

Notre région se retrouve noyée dans un vaste ensemble sans aucune cohérence au plan des grandes infrastructures de mobilité, de la stratégie économique ou de la visibilité touristique. Je ne doute pas que le Gouvernement et la majorité socialiste en seront redevables dès les prochaines échéances.

Je fais confiance à la droite républicaine pour faire de l’abrogation de cette loi un point central dans son programme en 2017.

Pour ma part, je reste un défenseur acharné des valeurs alsaciennes et nationales qui m’ont portées dans mon action publique récente au service de mon territoire et de mes concitoyens, injustement méprisés.

Jean Rottner
Maire de Mulhouse

Laisser un commentaire